Tableaux idéologiques

Tableau idéologique générale

Thème Statu quo Le Primidi
Le rapport au temps Immédiat. Ce qui s’est passé aujourd’hui ou la semaine prochaine est de la plus haute importance. Long terme. Ce qui s’est passé il y a des millénaires, ou ce qui se passera dans 25, 100, 1000 ans est de la plus haute importance.
Le rapport à la technologie Techno-utopiste: La technologie va nous sauver. Techno-réaliste: Si les fondations ne sont pas solides, la tour la plus grandiose finira par s’écrouler.
La nature humaine L’être humain est mauvais lorsqu’il suit sa nature. Il faut sans cesse le tenir à l’affût. L’être humain est bon lorsqu’il suit sa nature.
La responsabilité La responsabilité individuelle est plus importante. Les individus sont responsables de leurs mauvaises actions. La responsabilité collective est plus importante. Les systèmes et le contexte sont responsables des mauvaises actions des hommes.
Le travail Plus les gens travaillent, mieux c’est. Moins les gens travaillent, mieux c’est.
La volonté Avec de la volonté, tout est possible. Avec beaucoup de réflexion et un système bien pensé, tout est possible.
La consommation La consommation doit augmenter. La consommation ne doit pas augmenter.
La relation avec politiciens Chiens de garde à l’attaque Amis compréhensifs mais exigeants
Le Pouvoir des médias Les médias constituent le quatrième pouvoir Les médias constituent le Premier pouvoir.
Les modèles inspirants Les individus, jeunes de préférences, qui ont une performance extraordinaire, sont un modèle de succès. Ex: Mylène Paquette (Traversée de l’Océan en Kayak), Léonard de Vinci Les individus, matures de préférence, qui servent leur communauté au meilleur de leurs capacités sont un modèle de succès. Ex: Joanne Liu, Présidente de Médecins sans frontières (risquer sa vie pour lutter contre l’Ebola), Chloé Sainte-Marie (Maisons pour les aidants naturels).

P-S Écrivez-moi si d’autres concepts pertinents vous viennent en tête: cedrycklessard@leprimidi.ca


Lien vers le tableau politique

Tableaux idéologiques politiques

Le Scooop de l’heure est une virgule dans le grand livre de l’histoire.

La relation avec les politiciens

Aspect Les journalistes du statu quo Les médiateurs du Primidi
Type de relation Les journalistes se qualifient eux-mêmes de chiens de garde de la démocratie et les politiciens gardent leur distance. Il ne peut y avoir de relation réellement saine dans ce contexte. C’est comme si votre ami vous rappelait sans cesse vos erreurs, vous critiquait pour la moindre petite erreur. Vous vous braqueriez et seriez compréhensiblement sur la défensive. Les médiateurs du Primidi se qualifient d’amis compréhensifs et exigeants: On peut dire à un ami qu’il s’est trompé. Mais pas obligé de taper dessus. Et il est tout aussi important de l’encourager, de l’écouter, et de célébrer ses bons coups.
Le type de renforcement Renforcement négatif Les journalistes critiquent sévèrement les mauvais coups en organisant des séances de lynchage public. Selon de nombreuses études en psychologie, le renforcement négatif n’est pas une approche qui favorise efficacement le changement des comportements. Renforcement positif Les médiateurs organisent des célébrations pour souligner les bons coups des politiciens. De nombreuses études démontrent que le renforcement positif est le moyen le plus efficace de changer des comportements. Exemple: Une initiative citoyenne aurait pu organiser une célébration pour remercier le premier ministre Lucien Bouchard et ses collaborateurs pour le financement et la construction de La Grande Bibliothèque Nationale.
Type de discussion L’approche fermée: les journalistes traditionnels jappent. Ils attaquent avec des questions assassines. En effet, bien trop souvent, les journalistes, bien préparés, assaillent leurs invités politiques d’une série de questions qui visent à tirer les vers du nez, à faire dire une chose en particulier. Et ensuite, ils se réjouissent tout fiers d’avoir fait trébucher leurs invités. L’approche ouverte : les médiateurs du Primidi ne jappent pas. Ils discutent. Ils écoutent. Ils n’essaient pas de faire trébucher leur invité, mais plutôt de le comprendre, lui, ainsi que le contexte dans lequel il se situe.
Action ou réaction? Les journalistes sont en mode réactif. Ils s’opposent et réagissent aux actions des politiciens. Les médiateurs sont en mode proactif. Ils proposent des solutions aux politiciens et agissent.
L’entrevue Les entrevues sont souvent de courte durée et superficielles. On s’attarde aux détails. Les questions traduisent une vision à court terme. Les entrevues sont longues et vont en profondeur. Un politicien peut parler longtemps sans être interrompu. On parle d’idées fondamentales. Les questions sont orientées sur une vision à long terme.
Les attentes morales Les politiciens doivent être irréprochables. Les politiciens font des erreurs, mais aussi des bons coups.
Vie privée Les actes individuels des politiciens sont importants. Si un journaliste fait la sieste dans sa voiture de fonction [lien](Article Journal de Montréal), s’il a payé en retard des contraventions, s’il a fait un excès de vitesse, ou s’il était saoul en revenant d’un congrès le samedi soir… Tout cela revêt beaucoup d’importance. – En bref, l’idée, le projet politique, n’est pas importante, l’individu l’est. Les actions politiques des politiciens sont importantes. – Les médiateurs ne parlent pas des faits et gestes de l’homme civil. Ses inconduites et imperfections personnelles ne les intéressent pas. – En bref, l’individu n’est pas important. L’idée, le projet politique, l’est.
Information Toute information est d’intérêt public. Toute information utile et pertinente est d’intérêt public.

Le politicien étatique, économique ou médiatique mérite respect et empathie. La conversation politique mérite intelligence, compréhension et vision à long terme.

Les compréhensions politiques

Aspects Les journalistes du statu quo Les médiateurs du Primidi
La définition de l’homme politique Le politicien est nécessairement un député élu ou un individu nommé par une institution démocratique. Le politicien est toute personne détenant le pouvoir de diriger une masse critique de capital financier, coercitif ou attentionnel dans une direction ou dans une autre. (Triforce) Selon cette définition, un journaliste, un influenceur, un député, un dirigeant d’entreprise sont des politiciens. Ils sont donc traités selon les mêmes critères et avec le même respect.
Le spectre politique Axe gauche-droite ou La ligne castrante La gauche et la droite sont les extrêmes d’une ligne dont l’establishment constitue le centre. Axe pro et antisystème. Les forces prosystème(establisment) et les forces antisystèmes (extrême gauche, extrême droite ) constituent les deux extrêmes du spectre politique. L’équilibre est au centre de ce spectre.
Le Pouvoir des politiciens Les politiciens ont le pouvoir de prendre n’importe quelle décision, quand bon leur semble. Les médiateurs comprennent que les politiciens ont un pouvoir limité et soumis à de multiples contraintes.
L’argent Une solution politique se chiffre. Plus on investit financièrement dans une solution, plus le problème se résorbe. Une solution politique se réfléchit. Il est possible et même souhaitable d’améliorer les choses tout en investissant moins. Par exemple, les problèmes fondamentaux de notre système d’éducation ne seront jamais réglés par l’argent.
Les lois Les lois sont comme des baguettes magiques qui règlent tous les problèmes. Les lois sont des murs friables, parfois nécessaires, souvent contournables. Le Primidi privilégie une approche systémique non-législative.

Le discours

Aspect Les journalistes du statu quo Les médiateurs du Primidi
Les Débats Les débats éclairent les citoyens dans leur prise de décision démocratique. Les débats n’éclairent pas les citoyens. Les discussions, oui.
La Campagne électorale Couvrent la campagne. Vont aux événements regarder les politiciens flipper des hamburgers, visiter des usines et prendre des enfants dans leurs bras. Les médiateurs ne couvrent pas la campagne électorale. Ils ne parlent ni de stratégie, ni de sondage. Durant la campagne, ils invitent tous les politiciens qui le désirent à parler de leurs projets et de leur vision dans des entrevues de fond. That’s it.
L’Angle d’analyse Parlent de politique en termes militaires, avec des mots comme combat, joute, course, adversaire, tactique, stratégie On parle de politique en termes coopératifs et constructifs, avec des mots comme idée, projet, coalition, vision d’avenir, valeurs, détermination.
Le Scoop Un bon journaliste est celui qui annonce la composition du conseil des ministres 24 heures avant l’annonce officielle du premier ministre. (Ça attire l’attention des lecteurs, très bon pour les revenus publicitaires) Un bon médiateu laisse le premier ministre faire son annonce. Il concentre ses énergies vers des activités plus fructueuses. Car il sait que le Scoop de l’heure est une virgule dans le grand livre de l’histoire.

En bref

Le politicien étatique, économique ou médiatique mérite respect et empathie. La conversation politique mérite intelligence, compréhension et vision à long terme.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *